Vous êtes ici : Accueil > Archives > année 2010 2011 > Classe de neige 2011 > Premier message de Saint Michel de Chaillol du 15 03 2011
Publié : 15 mars 2011

Premier message de Saint Michel de Chaillol du 15 03 2011

Bonsoir,

Voici le moment de la journée qui permet de me consacrer plus particulièrement à la communication visant à vous faire partager les moments forts de notre séjour.

 Le transfert Itteville- gare d’Austerlitz fut d’une durée d’environ une heure. Première mise à l’épreuve déplacer le rang dans la gare pour se rendre sur le lieu que la SNCF met à disposition des groupes d’enfants qui attendent le moment où ils vont pouvoir se diriger vers leur train. C’est le lieu du pique-nique pas très confortable mais avec la joie au coeur les élèves n’y verront que bonheur durant leur appétit féroce et pourtant me direz vous la plupart avait déjà mangé moins de deux heures auparavant. Puis nous partîmes à l’assaut du train couchettes.

Première inquiétude : Mon groupe d’élèves allait être séparé, vingt deux d’entre eux devaient occuper le wagon de queue, les treize autres se sont retrouvés à plus de deux voitures. Pas évident pour avoir l’oeil sur l’ensemble du groupe ; pour pimenter la séance de surveillance prolongée durant tout ce voyage , des personnes dont le seul souci était de voyager dans le calme et la sérénité avaient été placées parmi nos joyeux lurons qui eux ne pensaient qu’à découvrir, s’exclamer, s’amuser et rigoler semblant masquer leur inquiétude de l’inconnu qui se présentait à eux.

Ils ont aimé avoir été chahutés par les tangages incessants imposés par les mouvements du train. Certaines ont raconté les difficultés rencontrées pour garder leur équilibre quand il s’agissait d’utiliser les toilettes à bord. Un autre dit n’avoir jamais attiré par ce mode de déplacement jusqu’à aujourd’hui, mais ça alors ! maintenant avec les couchettes ! ça alors il adore ! Un autre a apprécié le côté confiné du compartiment et les échanges qu’il a pu avoir avec ses copains.

Résultat de l’enquête de satisfaction : 32 satisfaits sur 35, les trois autres attribuaient une note moyenne à cause de la durée trop longue.

Et moi ce que j’en pense : heureusement que les animateurs des treize isolés ont assuré pendant que malgré mes chansons douces que me chantait ma maman, les 22 autres trouvaient peine à sombrer dans un sommeil réparateur. Ce matin des bouilles quand même aux traits tirés, les yeux hagards admiraient le magnifique paysage montagneux, ont gravi trois étages pour découvrir leurs chambres, sont allés essayer chaussures et skis........... et ce soir enfin nos lascars ont déclaré forfait.

En ce qui concerne leur première journée ils sont majoritairement satisfaits ou très satisfaits des animateurs, de leur installation dans les chambres, du restaurant, des douches de la salle de classe. La première journée passée à St Michel de Chaillol où les élèves m’ont fait part de leur bonnes impressions générales augure-t-elle un séjour qui se placera parmi ceux qui resteront dans les mémoires ? En tout cas, les élèves font preuve d’initiative et d’écoute comme les enseignants aiment habituellement. Pourvu que ça dure.

Notre inquiétude à ce stade de la journée réside maintenant dans les prévisions météo qui ne sont pas très ........disons voir encourageantes ou encore débordantes d’optimisme pour des pionniers des pistes vertes, bleues, noires et avides de connaissances sur la vie montagnarde en hiver.

Un paysage de désolation par manque de blancheur tout autour du chalet commence à nous faire dire M Turquier, M Masnières et moi-même qu’il va falloir revoir le contenu de certaines de nos programmations. La tâche va être rude à moins qu’il ne s’agisse d’une inquiétude passagère sans fondement surtout à la lecture de vos premières contributions sur le site, très optimistes quant à elles. Pour l’heure, il pleut, il pleut et pour demain le même type de temps est annoncé. De la neige en petite quantité est prévue dans les prochains jours, mais fondante. Alors parents continuer à penser très fortement que la vraie neige celle qui va enthousiasmer vos enfants et qui consolidera les pistes de ski existantes finira par nous sortir de notre torpeur pédagogique.

D’avance un grand merci

M Pilia

 

 

 

 

Répondre à cet article

21 Messages