Vous êtes ici : Accueil > Archives > année 2009 2010 > autres animations > La commémoration du 19 mars 1962
Publié : 5 avril 2010

La commémoration du 19 mars 1962

La cérémonie de la commémoration du 19 mars.

Pour rendre hommage aux personnes mortes pendant la guerre d’Algérie, nous sommes allés à la commémoration du 19 mars 1962 . C’était le 48ème anniversaire du cessez-le-feu qui a mis fin à la guerre d’Algérie et aux combats du Maroc et de la Tunisie. (1952 / 1962 période au cours de laquelle plus de 30 000 militaires sont morts pour la France.
 
Avant de nous rendre à la stèle située près de l’école Jean Jaurès pas loin de la mairie, nous avons répété le premier couplet et le refrain de l’hymne national français : « La Marseillaise »
Au début , nous étions intimidés, il y avait des anciens combattants, tous les sapeurs-pompiers, quelques personnalités avec Mr le maire.
 
 
La cérémonie a été émouvante. Elle s’est déroulée en quatre étapes.
Le lever des couleurs, c’est le lever du drapeau français.
La lecture des messages et des discours.
Le refrain de la Marseillaise.
Le dépôt des gerbes de fleurs sur le monument par Mr le Maire et les camarades du C.M.J. (Conseil Municipal des Jeunes).

Puis l’hommage aux morts fut suivi par une minute de silence. Cette cérémonie a été organisée par Mr Pastre et Mr Rieux, président du comité de la F.N.A.C.A.( Fédération des Anciens Combattants d’Algérie).

La cérémonie plus détaillée
Ils ont dit quelques discours et ils ont monté le drapeau. Dès que le drapeau est arrivé en haut du poteau, nous avons chanté la Marseillaise seulement le refrain devant tout le monde. Ensuite il y a eu beaucoup d’autres discours. Il y a eu la minute de silence. Manon, Amandine, Marie et Jérémy représentants du C.M.J.. ont déposé des gerbes d’abord avec M Rieux (Président de la F.N.A.C.A.) ensuite avec Mr le Maire. Nous avons à nouveau chanté la Marseillaise le premier couplet et le refrain. Il y a eu encore des discours.
 Après nous avons reformé le cortège nous étions placés derrière les pompiers. Nous nous sommes rendus au monument aux morts d’Itteville près de la poste et de l’église. Nous avons assisté à la même cérémonie et nous avons chanté et déposé des gerbes en hommage aux morts de la guerre de 14 / 18 et ceux morts pendant la dernière guerre mondiale de 1940 / 1945. Il y a eu aussi une minute de silence.
Nous avons terminé la cérémonie en compagnie des Anciens Combattants de la guerre d’Algérie. Nous nous sommes rendus dans l’ancienne mairie où les organisateurs nous ont offert des friandises et une boisson.
 
 
 Synthèse des textes de Leïla, Eva, Sofian, Kilian, Thomas, Amandine, Gabriel, Florent, Erwan, Ondeline, Océanne,Amaury, Vincent, Noémie, Tom, Guillaume B, Guillaume S.E., et Frédéric.
 
 
 
 

Nos impressions :

Leïla, Tom ont trouvé la cérémonie très émouvante comme tous les autres participants.
« J’ai appris beaucoup de choses et j’ai trouvé cette cérémonie très émouvante. Je trouve que ça a été très instructif.Cela m’a servi car je ne savais pas que la guerre d’Algérie avait existé et que c’était son quarante huitième anniversaire » Eloïse.
« Mes impressions sur ce jour-là sont : c’était éprouvant extrêmement émouvant. Quand le drapeau s’est levé j’ai trouvé cela intéressant puis nous avons commencé à chanter. C’était impressionnant tous ces gens très sérieux qui nous regardaient avec patience. C’était génial ce moment était mon préféré. » Eva

 « Cette cérémonie m’a plu et j’ai beaucoup apprécié de déposer les gerbes avec monsieur le maire. C’était quand même très triste et émouvant. Cette cérémonie m’a apporté beaucoup de choses, c’était comme nouveau pour moi. Amandine.

« Je n’ai pas compris pourquoi nous nous sommes tus pendant deux minutes et puis Mr Pastre a demandé encore une minute de silence. C’était très émouvant ». Ondeline

Manon dit qu’elle ne pourra plus confondre la FNACA avec la Fnac ou le snack

« J’ai mieux compris cette période historique. » Marie

« Nous avons chanté la Marseillaise en l’honneur de gens célèbres à Itteville comme M Spada, Mr Rieux. Pour nous en tant que CM2, c’était un grand honneur et le plus grand honneur revenait à Manon, Amandine Marie et Jérémy car ils sont membres du CMJ donc ils ont été choisis pour déposer les gerbes. C’était impressionnant de voir tous ces gens qui ont combattu pour nous se rassembler. C’était comme une grande réunion extérieure. » Thomas 
 « J’ai trouvé la cérémonie intéressante. C’était la première fois que j’assistais à ce genre de cérémonie. Je l’ai trouvée aussi très éducative. J’ai remarqué que dans le public, il y avait des hommes qui portaient des médailles. A mon avis, c’étaient des anciens combattants. Cette cérémonie est aussi, je trouve très émouvante. » Noémie 
 

 Pour comprendre, Noémie nous raconte les événements plus détaillés :

Dès 1954, le FLN (Front de Libération National) lutte pour l’indépendance de lAlgérie qui à cette époque était une colonie française. Les Français envoient donc des milliers de militaires pour rétablir l’ordre. En 1958, la quatrième République s’effondre et le Général De Gaulle est appelé pour reprendre le pouvoir. Il essaie ensuite de négocier avec le FLN pour trouver une solution mais un groupe de militaires s’y opposent.
En 1962, l’Algérie devient indépendante et plus de 900 000 Français qui vivaient en Algérie doivent partitr pour regagner la métropole.
 

Portfolio automatique :

Documents joints