Vous êtes ici : Accueil > Archives > année 2007 2008 > Sorties scolaires > Farces et fabliaux
Par : auteur1
Publié : 14 mai 2008

Farces et fabliaux

Farces et fabliaux

Le samedi 29 mars nous avons été voir une pièce de théâtre intitulée « farces et fabliaux » à la salle George Brassens. Cette pièce mélangeait le moyen âge et la commedia DEL ARTE, elle était composée de deux saynètes.

La première mettait en scène un couple et la belle -mère de l’homme . Cet homme se faisait battre par sa belle mère car il ne participait pas aux tâches ménagères, son excuse était « j’oublie », alors la belle mère l’a contraint à faire la liste de ses corvées. Après une certaine résistance il dut accepter quand même .Sûre d’avoir gagné la belle mère s’en alla. Cependant l’homme continua toujours de ne pas respecter son contrat, puis par mésentente et maladresse l’homme fit tomber sa femme dans un cuvier (un cuvier a la forme d’un grand tonneau d’eau mais au Moyen-âge cela servait de lavoir). A ce moment la belle-mère revient pour s’assurer qu’il accomplissait bien toutes ses tâches, et là !Elle voit sa fille en train de se noyer, elle essaie de la sortir de là en demandant de l’aide a son gendre, mais celui-ci refuse car il juge que cela ne fait pas partie de ses attributions. Alors la belle mère prise de panique accepte d’annuler ce contrat en échange de son aide.

La deuxième saynète est l’histoire d’un homme et d’une femme qui veulent prouver que le sexe opposé est plus faible que le leur . Et pour preuve ils vont faire un pari : rester muet le plus longtemps possible. Or l’irruption soudaine d’un homme fait céder l’homme qui parle le premier. C’est ainsi que l’homme perd le pari et que la femme devient le sexe fort ce qui ravit la dame à la grande déception de l’homme.

Mon avis :

J’ai aimé se spectacle car il était amusant et drôle .Il y avait quelques grossièretés mais elles n’étaient pas vulgaires et cela restait dans le contexte de la pièce. Dommage que l’homme ait perdu le pari.

Bruno